Crapeau virtuel

17 Dec

J’ai décidé d’écrire en français, car j’ai besoin de libérer ma tête. J’ai fait une bourde, une grosse. L’amour virtuel, j’étais avertie. Les gens autour de moi m’ont averti de me tenir loin, je n’ai pas écouté j’ai fait à ma tête et j’ai eu mal. 4 mois ….ouais j’en suis pas fière. Le jour de mon anniversaire, je broyais du noir. Aucuns amis, pas de travail, un conflit avec le paternel, célibataire, rien pour moi. Ça faisait plusieurs semaines que j’étais dans un état dépressif et j’y pensais…la corde, les pilules, la noyade ?  Après j’ai eu un moment de lucidité. Allez tu es plus forte que ça, c’est une mauvaise passe. Mais bon j’étais toujours déprimé, et puis le crapeau est apparu. Beaucoup plus âgé que moi, pas mon style physiquement, bref rien pour m’attirer. Ça a commencé l’ajout sur facebook mais il ne parlait pas. Je ne savais pas que l’ajout était un ‘’booty call’’, la naïve que je suis. Bref on a commencé à discuter et je me suis dit que j’allais être moi-même soit dire tout ce qui me passe par la tête et chialer si ça me tente. Normalement avec les gars que je trouve de mon goût, je surveille mes paroles et gestes, je m’arrange toujours, je veux faire bonne impression. Mais avec lui, je voulais qu’il débarrasse. Finalement, ça c’est terminé par des textos, du clavardage, la webcam, bref je me suis attaché, j’ai oublié le côté virtuel. Aussi, quand on est rendu au bout du rouleau, et puis quelqu’un apparaît, vous donne de l’attention, vous fait rire, c’est comme une bouée de sauvetage. Les contacts étaient de 7a.m jusqu’à minuit. Finalement le gars s’est tanné, et de façon très dur, il m’a carrément dit de passer à autre chose et qu’il se sentait obligé de me parler. Il m’a supprimé de facebook, de msn.  Le coup est dur, mais il en est mieux ainsi, que je sois revenu à la raison. Mais c’est dur, le temps arrange les choses, mais je m’en veux d’avoir tomber dans le panneau. Aussi puisque je n’ai eu de chum, j’ai toujours cru que j’allais rencontrer quelqu’un sur internet, maintenant je ne sais plus si je dois avoir confiance en ce moyen de rencontre. Une chose que je dois à ce crapeau, c’est d’avoir été ma bouée de sauvetage, j’ai repris confiance en la vie, qu’il a des hauts et des bas.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: