2011 ou l’année que je suis devenue une adulte

28 Dec

.

Théoriquement, nous devenons des adultes à 18 ans, dans mon cas, je suis devenue une adulte à 22 ans. Lorsque j’étais au secondaire et que je vivais les pires années de ma vie. Je me suis mise à rêver. Je me disais qu’un jour, j’allais avoir beaucoup d’amis, j’allais probablement me marier avant 25 ans, avoir un chien, faire le tour de l’Europe, avoir un super travail et être une leader de premier niveau. Je ne crois pas que personne peut me blâmer de rêver. Oui j’étais au secondaire et je pensais déjà à tout cela, ceci est un des critères qui fait que j’ai toujours été différente des autres. Élever dans un monde de gens plus âgés, j’ai du acquérir de la maturité assez rapidement. Aller au restaurant pendant 3 heures à 7 ans, rester dans une soirée uniquement composés d’adultes à 9 ans, être connaisseuse de fromages fins à 10 ans. C’est moi ça. Parcours peu commun, je suis reconnaissante d’avoir eu autant de chance et de connaître autant de choses. Mais j’ai toujours été un peu en avance sur les autres de mon âge, ce qui n’est pas tout à mon avantage, du moins ce que je constate maintenant.

 

Cette année, j’ai terminé mes études universitaires, la tête remplit de rêves. C’était, il y a 8 mois, en avril. Si je fais un bilan de mes études universitaires, j’ai toujours été stressé, je voulais obtenir ce diplôme à 21 ans. La semaine, le transport grugeait tout mon temps, donc j’arrivais chez moi, je soupais et je me préparais à dormir, avec 1h de télévision ou d’ordinateur, si j’étais chanceuse. La fin de semaine, c’étais les travaux et l’étude. Mon temps était toujours occupé, ça me dérangeais pas de ne pas avoir de vie sociale ou de vie amoureuse. Mes amis, peu nombreux, mais de bons amis, je les voyais tous les jours à l’école, et j’étais bien heureuse.

 

Et puis ce jour est arrivé, où je suis retourné à la maison, avec ce diplôme, à 21 ans.

 

Ça m’a pris 6 mois et demi avant de me trouver un emploi. Une centaine d’applications et j’ai trouvé un emploi qui est loin d’être mon travail de rêve, mais bon il paie les factures. Je me rends compte qu’une relation amoureuse pourrait me manquer dans la vie, mais c’est surtout mes amis qui me manquent. Je suis à un stade où je n’aime pas vraiment les samedis soirs.

 

Mais bon dans ces derniers mois, j’ai appris tellement de choses, c’est incroyable, je suis devenue une adulte.

 

En amitié : Je me suis rendue compte que les amis vont venir et partir. Je crois que nos personnalités changent. Je me rends compte que j’ai beaucoup moins de points en communs avec les amis que je connais depuis le secondaire. Je trouve ça dur de me retrouver avec deux ou trois amis, mais d’un autre côté, je me dis qu’il va avoir de la place pour de nouvelles rencontres et des gens qui me ressemblent vraiment.

Le monde virtuel : Je n’avais jamais exploré le monde virtuel avant cet été, moi qui voulais des expériences. Je me suis rendu compte que l’amour le virtuel est vraiment une perte de temps et irréel. Tu ne peux pas connaître une personne derrière un écran, l’autre peut flirter avec plusieurs personnes en même temps et l peut même rédiger des textes à l’avance. J’ai fait une bourde, je connais maintenant le virtuel, et je vais faire mon possible pour ne pas répéter la même erreur.

En amour : Je me crois prête à rencontrer quelqu’un pour une relation sérieuse, mais d’un côté je ne sais pas trop comment m’y prendre, où rencontrer des gens. D’un autre côté, je ne suis pas désespéré, et je cherche plus qu’une aventure d’une nuit.

Sur moi-même : J’ai réalisé qu’il est moins stressant de vivre un peu plus spontanément. J’essaie aussi d’être positive, car j’ai appris, que la vie nous apporte des hauts et des bas qu’on ne peut souvent pas contrôler. Il ne faut jamais perdre espoir et essayer de profiter de chaque journée. J’aimerais avoir une vie sociale plus active, puisque je n’en ai jamais vraiment eu. C’est vraiment un objectif pour la prochaine année, de sortir de ma coquille. J’ai compris aussi que tout le monde fait des erreurs, c’est normal, et l’essentiel, c’est de faire des efforts afin de ne pas les répéter.

Sur mes projets et mes buts : Mon but n’est plus de me marier à 25 ans. Pour l’instant, mon contrat devrait se terminer en mars. J’essaie donc de ramasser le plus d’argent possible pour subvenir à mes besoins pendant ma recherche d’emploi. Après, si j’ai la chance d’occuper un emploi permanent ; je vais commencer à mettre de l’argent de côté pour m’acheter une maison et un condo. Mon rêve est de partir de chez moi, sans avoir à aller dans un appartement. Je sais aussi que je ne veux pas habiter dans la grande ville, malgré les suggestions de mon entourage. Habiter dans la grande ville ne veux pas dire, que je vais me faire plus d’amis ou rencontrer quelqu’un plus facilement. Je visualise que la journée que je vais dormir pour la première fois dans ma maison ou mon condo, je vais me dire que tous les sacrifices du voyagement en ont valu la peine

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: